qui sommes-nous ?

Futurisgood.org est le 1er réseau d'entraide pour trouver son job.

les "plus" Futur is Good :

Car nous pensons qu’à plusieurs nous sommes plus forts, Futur is Good mise sur l’entraide et l’intelligence collective pour aider les personnes à trouver un job ou à créer leur boite.

Futur is Good propose une nouvelle approche basée sur l’entraide et sur le potentiel :

- Une communauté de membres qui s’entraide en partageant expériences, talents, réseaux...

- Des outils et des tests exclusifs pour améliorer ses compétences et trouver plus facilement un job.

- Un système permettant de montrer aux recruteurs sa motivation, son esprit d’équipe et la cohérence de son projet professionnel

- Des coachs professionnels pour vous accompagner et vous aider à rebondir plus vite.

- Chaque semaine, recevez #Cestquoimonjobdemain? la newsletter qui vous explique en 1 avis qui compte et 3 infos incontournables les mutations du monde du travail.

- Vous identifiez vos talents et vous partagez le résultat avec la communauté pour passer à l'action

Aujourd'hui le projet est porté par l'agence Noproblemo, mais Futur is Good a pour vocation à devenir une organisation indépendante.
Futur is Good est dans l'économie positive et ses bénéfices seront répartis d'une manière équitable entre les actionnaires, les salariés et un fond qui aura lui-même pour mission d'investir à son tour dans l'économie positive.


les membres fondateurs

FRANÇOIS MOULLEC
Après des études de Médecine et des aventures radiophoniques, il découvre en 1991... le chômage. De cette expérience, il garde un souvenir exécrable, et la certitude que parfois il suffit d’une rencontre, d’un conseil, d’un petit coup de pouce pour que tout bascule.

En 1993, il crée Noproblemo, une société de communication dont il est toujours le président, et qui aujourd’hui porte le projet Futur is Good... une manière de rendre ce qu’on lui a donné!

PASCAL LEGEAY
Après des études en Sciences Po et en Com, Pascal contribue au lancement de chaînes de TV, au développement de sociétés de production et de post-production, en France comme ailleurs.

Créateur d'équipes multiculturelles, il comprend les impératifs de l'adaptation, de la mobilité, de la formation.

Militant de l'éducation populaire, il sait l'importance des réseaux collaboratifs.